Saul Leiter a réalisé ses premières photographies au début des années 1940 dans les rues de New York. Ce travail fut montré au Musée d’Art Moderne de New York en 1953 et en 1957. Saul Leiter n’était pourtant pas voué à devenir photographe. Né à Pittsburgh en 1923, fils d’un rabbin et brillant étudiant en théologie, il décide à l’âge de 23 ans d’abandonner ses études et de s’installer à New York pour se consacrer à sa passion première – la peinture. Il commence à s’intéresser à la photographie en 1947, après avoir visité l’exposition de Cartier-Bresson au MoMA. Avec un Leica, il passera son temps à flâner dans les rues de New York qu’il photographie dans un premier temps en noir et blanc. En 1948, il se tourne vers la couleur, et il alternera entre les deux supports.

Son travail de rue, plus personnel, n’a été redécouvert qu’à la fin des années 1990, grâce notamment à la Howard Greenberg Gallery (New York) et à Martin Harrison, auteur en 2006 du premier ouvrage de Saul Leiter, Early Color (Steidl). Les noir et blanc, parmi lesquelles ses premières images, ont toutes été réalisées dans les rues de New York. Elles montrent des silhouettes en transit, des ombres, visions mystérieuses et indirectes entre romantisme et film noir. Le photographe a saisi un entre-deux-mondes délicat, un monde flottant, embué, dans une succession infinie de mises en abîmes, tendant volontiers vers l’expressionisme abstrait de ses peintures.


Hardback / Clothbound in slipcase
20 x 20 cm

French

ISBN 978-3-86930-419-9
1. Edition 06/2014

€ 64.00 incl. VAT
Free shipping

Cookies facilitate the provision of our services. By using our services, you agree that we use cookies. For more information on privacy, please visit the following link Data protection statement